lundi 19 avril 2010

Maitre et Elève - Pilori


Comprendre la force de la carte Maitre et Elève, on est toujours élève et maitre de sa vie ; comment concilier les deux, c’est ce qu’on fait tous les jours sans en être vraiment conscients.
Un exemple est celui de parent, on apprend tous les jours ce rôle au fur et à mesure que l’enfant grandit et nous met face à notre rôle dans de nouvelles situations (l’enfant se met à marcher, à faire du vélo sans les roues, à lire, à sortir, à prendre son indépendance, à choisir son orientation etc…).
Maître et Elève de sa vie relève aussi du libre arbitre que nous avons à chaque décision que nous prenons.
Nous sommes libres d’agir selon des schémas que nous connaissons déjà par notre éducation, notre expérience, notre vécu.
Nous pouvons régir notre vie par des habitudes, des coutumes, des rituels, des cycles et reproduire les mêmes réussites et les mêmes erreurs, nous avons alors la sensation d’être maître de notre vie, d’en avoir le contrôle.
Nous pouvons aussi prendre des directions inconnues, des chemins inédits, découvrir de nouveaux horizons, de nouvelles personnes ; le schéma n’est plus clairement établi, la nouveauté va nous permettre d’apprendre, de comprendre et d’explorer de nouveaux territoires dans le domaine des sentiments, des sensations, des émotions.

Pilori insiste sur le fait qu’il est inutile de se cacher à soi-même ou de tenter de cacher aux autres que nous sommes Maître et Elève de notre vie ; nous serons toujours découverts, ramenés à la réalité de notre condition par l’environnement, l’entourage.
Le reconnaitre par soi-même, permet d’avancer plus vite et rend les attaques de ceux qui n’ont pas le courage de le faire pour eux-mêmes, mais qui savent très bien le faire pour les autres, moins vives et moins douloureuses.
Pilori met en évidence, que si nous ne nous posons pas cette interrogation de qui sommes-nous réellement, si nous ne prenons pas le temps de regarder comment nous sommes tour à tour Maitre ou Elève de notre vie, les autres se chargeront de mettre en lumière nos aspects les plus désagréables, nos points faibles, nos nœuds personnels. Cet étalage au grand jour nous permettra d’assumer.

Maitre et Elève et Pilori sont ainsi deux cartes qui nous permettent de nous poser la question : qui sommes-nous ?
L’une permet de le faire intérieurement, l’autre provoque la réflexion par l’impact qu’a le monde extérieur sur nous-mêmes.

Aucun commentaire: