samedi 13 mars 2010

Prendre le large


Le consultant ne pose pas de questions, il est là, présent mais aucun mot ne sort ; ce n'est pas une volonté de sa part du au contexte de la consultation ; les mots ne sortent plus, il n'arrive plus à s'exprimer. 
L'issue est là, devant lui comme une confirmation qu'il espérait ne pas voir : la solution est de partir, de tout quitter, de larguer les amarres ; décision difficile à prendre ... d'autant plus que plusieurs fois repoussée, il s'est imaginé tout un tas de raisons pour ne pas le faire .... raisons qui ne tiennent pas, ne tiennent plus. Les deux cartes sous l'influence de la Lune marquent à la fois, le flou dans lequel il est, la peur de l'inconnu mais aussi le fait que plus il repousse l'action, plus ce sera difficile, mais inévitable.
L'espoir d'un avenir meilleur est dans la forme du vol des oiseaux, ils convergent vers le soleil, la lumière ... c'est ce qu'il retrouvera quand il aura décidé de sortir de l'ombre de la lune, de la nuit. 

Oracle Belline : Eau, Départ

Aucun commentaire: