mardi 30 novembre 2010

Contrecoup


Après un travail acharné, une victoire bien méritée ... avoir du mal à retrouver son calme, la sérénité, le quotidien, la routine, ne pas arriver à rester en place, a
voir du mal à retomber dans l'anonymat après le feu des projecteurs ... 
ne pas retrouver d'équilibre, être désorienté, déphasé, ne pas être dans son assiette.
Bilan de la journée : la neige m'a causé beaucoup de désagréments aujourd'hui - je la vois dans le cheval blanc de 6 Batons, associé à Pendu, cela représente les difficultés de la circulation, le bouchon monstrueux à Lyon ce soir qui m'a fait perdre un temps incroyable (plus de 4 heures pour faire 10 kilomètres). 
Dans Roue de Fortune, je vois ici un évènement imprévisible que je n'avais encore jamais connu, avec un coté chance je m'en suis sortie et un côté malchance (de m'être trouvé coincée dans cette galère). 

Cartes : Rider Tarot

lundi 29 novembre 2010

Arrivisme


Une fortune, une réussite, un statut social (10 Deniers), obtenue avec des procédés immoraux, peut être aussi au détriment d'un savoir être, avec de la tyrannie, une exigence exagérée (Pape envers) et qui n'apportera pas le bonheur (Amoureux envers) dans la vie personnelle.  
Une ville construite (10 Deniers) en ne respectant pas les normes (Pape envers) de sécurité et qui n'obtiendra pas d'agrément ... Il faudra faire des choix draconiens pour remettre en ordre (Amoureux).
Une famille aisée vivant dans le confort mais ne respectant pas l'ordre, la morale, sans règle de vie ... ce qui fait que personne n'ayant ni autorité, ni responsabilité, on se retrouve avec des gens sans valeurs personnelles qui font n'importe quoi, n'importe comment et peut être même sans sentiments.

Cartes : Waite Tarot

dimanche 28 novembre 2010

Batons et Coupes comme noir et blanc


Une mission lourde, un travail important nécessitant d'agir, de réagir vite mais de maitriser la façon dont on va présenter la situation, les éléments et le résultat. 
Cavalier Batons et Cavalier Coupes me font penser à des personnes aux personnalités opposées qui doivent travailler à la réussite d'un projet commune (10 Batons). C'est un peu ménager la chèvre et le chou.
Une situation pénible, fatigante, éreintante de devoir toujours faire en sorte d'occuper deux personnes différentes qui si elles restent ensemble ne se supporteront pas.
La fin d'une relation où les 2 personnes sont conscientes qu'elles ne pourront pas s'entendre et qu'elles doivent prendre des routes opposées.

Cartes : Waite Tarot

samedi 13 novembre 2010

Se mettre au régime


Je ressens en regardant ces 3 cartes une sensation de remise en forme, en conformité avec ce qui est nécessaire, d'allègement, d'enlever le superflu, de légèreté.
Ca me fait penser à ces mots qu'on voit partout dans les magazines, "détox"
Avec Tempérance, le côté rééquilibrage des flux, des énergies ... remettre à l'intérieur de son corps les bonnes proportions, ce qui est nécessaire et seulement ça. Faire le ménage.
Avec 1 Coupes, il y a l'idée de recevoir et de ne garder que ce qui est nécessaire, d'avoir la capacité de laisser déborder hors de soi ce qui est en trop, de vider le trop plein, de ne pas s'engraisser ou garder pour soi ce qui est en trop, de laisser pour les autres ce qui ne nous est pas nécessaire. 
Avec Etoile, le contact avec la nature, renouer la relation avec les éléments essentiels, arriver à écouter son corps, le mettre en harmonie avec notre environnement. 

Cette même association de cartes me fait penser au nettoyage en général, que ce soit à l'intérieur de notre corps, de notre maison, de notre vie : c'est la grande lessive. Ici, pas de gaspillage, ce qui n'est pas utilisé est rendu à la nature pour laisser aussi croitre les autres éléments, les fleurs, les arbres, les oiseaux, la vie. 
La blancheur dans les cartes renforce le côté pureté, assainissement. 

Cartes : Original Smith Tarot

vendredi 12 novembre 2010

Avoir l'air démodé, un coté "vieux jeu"


Je cherchais ce matin dans mes cartes comment exprimer la sensation de quelqu'un de démodé, "vieux jeu" que j'ai eue récemment avec une personne en recherche d'emploi, que j'ai donc rencontré pour préparer son entretien de recrutement.
Sur le cv de cette personne, tout semblait correspondre avec le profil recherché par l'entreprise.
4 Deniers correspond à l'idée de représenter quelqu'un qui possède toutes les qualités requises pour un emploi donné. La carte montre aussi le côté possessif, il détient toutes les compétences (4 deniers, un à chaque pied, un dans le ventre et un sur la tête). 
Le denier qu'il entoure de ses bras comme un trésor traduit le fait de vouloir garder pour lui son savoir, et lors de l'entretien, il est vrai qu'il a fallu un temps certain (plus que le certain temps habituel) pour voir sa véritable personnalité. Il a aussi tellement insisté sur certains points qu'il attendait, questions qu'il allait poser, que ça m'en a paru louche .... il en faisait trop sur l'attente qu'il avait et sur ce qu'il était capable de faire. J'ai essayé de lui faire comprendre qu'il devait aborder la situation différemment, montrer plus ses réelles compétences et expériences. 
Les 2 deniers sur lesquels il pose chacun de ses pieds me fait penser qu'il en est arrivé là (le côté démodé, vieux jeu) parce qu'il fige les choses, ne les utilise que dans un sens, pour une raison et pas une autre, un côté "chaque chose à sa place", une volonté d'arrêter le temps, les horloges, etc...
Le denier sur la tête comme une couronne sur la couronne accentue un côté vantard que j'ai ressenti lors de la description de ce qu'il avait fait comme si là aussi, il essayait de me vendre plus ce qu'il voudrait faire que ce qu'il est vraiment capable de faire. J'ai eu la sensation qu'il me parlait de quelqu'un d'autre, d'un collègue pris comme modèle. Nous avons travaillé ce point là aussi.
J'ai pris la carte du 6 Coupes pour montrer l'attachement au passé, au "bon vieux temps" qu'il me racontait ; c'est vrai que nous vivons dans une société où tout se démode très vite mais en choisissant cette carte, je pense au côté infantil de la carte, on voit les deux enfants s'amuser innocemment et se conter fleurette dans une cour ; je ressens dans la carte par rapport à la situation vécue un côté figé (encore) mais aussi le fait de ne pas avoir changé, évolué, être resté le même, un côté gamin, alors que vu son âge, on attend une personne mûre, expérimentée avec de l'assurance. Pour un poste commercial, le feeling, le copinage ou relationnel, le bon contact ne suffisent plus. Il faut aussi de la technique, de la maitrise, un savoir-faire, il en manquait : reformulation est égal pour lui à répétition et mon expérience me dit que ça ne suffira pas. 
Je mets en dernière carte, l'hermite car ce vieux monsieur (en l'occurrence, la carte me représente) lève sa lampe et se retourne sur les 2 dernières cartes pour essayer de lui montrer que le temps passe vite, et qu'il faut démontrer que l'acquis ne sert à rien en tant que tel, il est nécessaire d'en avoir mais pour que ce soit suffisant, il faut aussi pouvoir démontrer qu'on saura l'utiliser différemment, l'adapter, le transformer pour l'intégrer :
l'avoir en soi (comme l'Hermite qui a tout dans sa cape, à l'intérieur de lui) , le porter à l'intérieur, le vivre, "le transpirer" à l'extrême plus que l'afficher devant soi (en 4 deniers, en vitrine, en étalage). 

Cartes : Rider Tarot

jeudi 11 novembre 2010

Du plaisir retrouvé de ne rien faire


Les 3 cartes illustrent le plaisir d'un jour passé à ne rien faire et à ne rien avoir à faire.
Pas facile, le choix des cartes, j'ai hésité.
Il aurait pu y avoir Monde, 10 Coupes.
Finalement, j'ai gardé au centre la carte du Soleil, pour le côté jour férié.
J'ai mis 9 Coupes pour marquer le vrai contentement de celui qui ne fait rien : on le voit les bras croisés, souriant, fier et content de lui ... alors qu'il est en robe de chambre !
9 Deniers apporte la légèreté et la détente ressenties à la fin de cette  journée calme et tranquille.

Cartes : Rider Tarot

mercredi 10 novembre 2010

Le dernier moment


Pour représenter l'obligation de devoir tout faire au dernier moment, j'ai choisi ces 3 cartes. 
La 1ère carte illustre cette situation si courante où tout arrive en même temps ... obligeant à marcher sur la tête, à travailler vite, en sureffort ..
La 2nde carte illustre le côté "à la chaine", devoir tout faire vite. La précipitation est visible dans la carte par le fait que le pauvre homme n'a pas eu le temps de mettre sa 2nde chaussure, il est botté à un pied et encore en chausse à l'autre.
Justice avec son épée brandie montre le délai, le respect du délai ... avant c'est encore bon, après c'est trop tard (l'heure c'est l'heure et après l'heure c'est plus l'heure). La dernière carte a un côté statique qui tranche avec le côté actif et dynamique des 2 premières cartes.

Cartes : Rider Tarot

mardi 9 novembre 2010

Perdre son temps

Passer sa journée à regarder le temps qui défile à une vitesse folle, prendre du retard dans tout ce qu'on a à faire, dans tout ce qui était prévu. Ne pas arriver à rattraper le retard. 
Etre dérangé, perturbé sans cesse et ne pas avoir d'autre choix que d'accepter. 
S'apercevoir le soir que ce qui reste à faire (3 coupes renversées) est plus important que ce qui a été fait (2 coupes).

Cartes : RWS

lundi 8 novembre 2010

Tableau noir


Est ce que 3 cartes "négatives" deviendraient positives parce qu'elles sont envers ?
Pas de réponse systématique mais ici oui car 9 Epées envers devient positive.
Ici le tirage indique dit :
de regarder en face qui a fait qu'on en est arrivé là : sur 5 coupes, 3 sont envers, celles qui sont devant soi et 2 sont debout (mais derrière parce qu'on ne les a pas touchées) ... ce qui est derrière soi, caché (parce qu'on ne le voit pas) est ce qui va permettre de s'en sortir.
d'arrêter de se voiler la face et de croire qu'on ne peut rien faire, que les choses sont écrites d'avance et qu'on ne peut pas les changer ... il suffit de déplier les bras, de reprendre sa vie en main

ça va permettre de sortir du noir psychologique dans lequel on est plongé ... car bonne nouvelle avec 9 Epées, la situation avait été noircie virtuellement ... On l'avait évalué plus grave qu'elle n'est réellement, on va pouvoir se libérer de l'étau mental dans lequel on s'est mis à ne voir que le coté négatif des choses, à penser qu'elles ne pouvaient qu'empirer.
Le message du tirage est que quand ça va mal et qu'on a le sentiment de couler à pic, il y a un moment où on touche le fond et à partir de là, on remonte la pente petit à petit.

Cartes : Waite Tarot

dimanche 7 novembre 2010

Quand je serai grand ....


Envie de liberté, de voyage, de dépaysement ... qu'on imagine, rêve ... mais on reste immobile, on ne réalise pas, on ne bouge ...
Ca me fait penser aux vies imaginaires que certaines personnes se font dans leur têtes, des films entiers qu'elles peuvent se raconter sans jamais tenter d'en réaliser au moins une partie ... du coup, rien n'avance et ne se réalise. 
Ces personnes ont souvent plein d'idées dans la tête, toujours à raconter ce qu'elles auraient envie de faire ... comme les enfants qui disent : quand je serai grand ...

Cartes : Rider Tarot

samedi 6 novembre 2010

Pendu ... éternellement insatisfait


Etre pendu, accroché à la réussite matérielle, au côté visible des biens … tout est centré sur le patrimoine qu’on a et qu’on affiche, les moyens, le confort et le luxe qu’on possède.
Avec Pendu, il y a une idée de temps, de permanence, de recherche constante d’avoir toujours tout et de pouvoir montrer qu’on a toujours tout (10 Deniers).
Mais la lutte n’est jamais terminée, on n’a jamais tout … 4 Epées montre qu’on ne pourra jamais atteindre un état de calme, de satisfaction … Il y a aura toujours un manque quelque part si on ne sait pas faire avec ce qu’on a. On ne sera jamais content de ce qu’on a …. Dans un autre registre, le tirage montre ces personnes pour qui un travail n’est jamais terminé, car elles trouvent quelque chose à fignoler, à améliorer, à à changer … elles ne sont jamais satisfaites des résultats obenus … le « peut mieux faire » des annotations des bulletins scolaires etc….

Cartes : Rider Tarot

lundi 1 novembre 2010

1er novembre

Le coté queue-leu-leu d'Hermite envers et Cavalier Coupe envers me fait sourire mais le côté symétrique avec le bras droit du Bateleur pointé vers le ciel m'interpelle. Ca me fait penser à ce qu'on a fait aujourd'hui : comme tout le monde, on est allé au cimetière rendre visite à nos disparus et c'est à la fois, un rendez-vous avec la terre (lampe et coupe en bas) et le ciel (bras droit du bateleur vers le haut).

Cartes : Rider Tarot